La langue béarnaise

Le débat est rude : le béarnais est-il une langue ? Ses détracteurs diront qu’il n’est qu’un simple patois. Pourtant, le béarnais est d’une richesse absolue, composé d’une grammaire stricte, d’un lexique important et d’une orthographe soumise à débat. Car le béarnais est essentiellement oral. Les spécialistes se disputent la manière d’orthographier, une question complexe quand on sait que la prononciation n’est pas la même d’une ville à l’autre. Mais en 2009, le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques décide de l’emploi de la graphie classique en toutes circonstances.

La querelle ne s’arrête pas là. Une autre question avive les tensions : quid de l’occitan ? Le béarnais en est-il un dérivé ou est-il une langue indépendante ? L’institut béarnais et gascon affirme la particularité de la langue béarnaise sans lien avec l’occitan. Pour preuve, la bonne foi des Béarnais à la considérer comme telle et, surtout, sa forte histoire. Le Béarn, État souverain jusqu’en 1620 contrairement aux autres régions de France annexées bien plus tôt, entretient sa langue au quotidien, dans les villages tout comme à la Cour. Les documents officiels sont rédigés en béarnais. L’édit de Villers-Cotterêts, établi en 1539 par François Ier, impose le français comme langue officielle. Le Béarn fait exception à la règle.

La langue est l’identité même de son peuple, même ceux qui ne la parlent pas lâchent souvent des expressions béarnaises : dia, adiu, adishatz, hilh de pute, macarelh et bien d’autres. Une enquête de 2009, ordonnée par la région Aquitaine, estime que seuls 12% des béarnais parlent la langue couramment, 15% avec difficulté. De nos jours, un véritable effort de sensibilisation et d’apprentissage est en cours dans les écoles, et es éditeurs publient davantage de livres en béarnais, parfois sans traduction. De nouveaux concours d’écriture en béarnais voient le jour. La langue béarnaise a encore de beaux jours devant elle !

Pour suivre l’actualité de la langue et culture béarnaises , la letra d’info de l’Ostau Bearnés
Ostau bearnés

Sources

  • Cazaurang Jean-Jacques, Pasteurs et paysans béarnais, Corps humain, santé, à travers la langue et les coutumes, Pau, Cairn, 1997.
  • Dutech Hubert, Dictionnaire des vallées et du Piémont béarnais, 2018.
  • Hourcade André, Grammaire béarnaise, Pau, Édition Los Camanaires, 1986.